Loading...

Protection policière : Adji Sarr confiée à 2 éléments de la BIP

La masseuse qui accuse Ousmane Sonko de « viols et menaces de mort » est, désormais, sous protection policière.

Ce, après une requête de ses avocats adressée au ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Antoine Félix Diome.

Selon Les Échos qui vend la mèche, Adji Sarr est gardée par deux éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (BIP) de la police.

En effet, d’après ses avocats, sa vie serait en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *