Loading...

Projet “Eau potable et Covid-19” : La Sones va exécuter un volet à Saint-Louis, Kaolack et Kolda

Dans le cadre du projet “Eau Potable et Covid-19», la Sones va exécuter un important volet dans les régions de Saint-Louis Kaolack et Kolda. La convention «Eau potable et Covid-19”, signée ce jeudi 25 février 2021 entre le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération et la Banque Européenne d’Investissement, inclut un important volet Eau potable exécuté par la Sones.

Ce projet d’environ 50 milliards de Fcfa est cofinancé par le Sénégal et la Banque européenne d’investissement (Bei). La Bei va contribuer à hauteur de 42,9 milliards Fcfa (64,5 millions d’euros). L’eau étant considérée comme la première barrière contre la propagation du virus, la Sones fait noter que ces travaux revêtent une haute importance dans le contexte de la Covid-19.

Dans la mise en œuvre de ce projet, Il est prévu à Saint Louis, presque le doublement de la capacité de production. Selon la Sones celle-ci passera de 19600 m3/j à 33000 m3/j grâce à la construction d’une nouvelle station de traitement d’une capacité de 12 000 m3/. Il est également prévu la réalisation d’un château d’eau de 3200 m3 pour renforcer la capacité de stockage.

Pour Kaolack, le projet résoudra la problématique de la qualité de l’eau grâce à la réalisation de deux stations de traitement des chlorures qui provoquent la plaque osseuse ocre sur la dentition fluor et des chlorures qui donnent un goût salé à l’eau.

A Kolda, les travaux auront un double impact avec l’augmentation significative de la capacité de production qui sera portée à 14 000 m3/j grâce à la construction d’une nouvelle station d’une capacité de 11 000 m3/j. La qualité sera également améliorée grâce à la réhabilitation de l’usine de traitement des eaux ferrugineuses d’une capacité de 2 600 m3/j.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *