Loading...

Pour Biden, Poutine est un “tueur” et “en paiera le prix”

Le président américain Joe Biden a dit penser que son homologue russe Vladimir Poutine était « un tueur », et a prévenu qu’il « en paierait les conséquences », dans un entretien diffusé mercredi par la chaîne ABC.Interrogé par le journaliste qui lui demande s’il estime que le président de la Russie « est un tueur », Joe Biden a acquiescé: « Oui, je le pense ». « Vous verrez bientôt le prix qu’il va payer », a-t-il ajouté.Au sujet des ingérences électorales de Moscou, qui selon un tout nouveau rapport des autorités américaines se sont reproduites en 2020, le président américain a également affirmé que Vladimir Poutine « en paierait les conséquences ».
« Nous avons eu une longue conversation lui et moi, je le connais assez bien », a expliqué le dirigeant démocrate, qui affiche une plus grande fermeté à l’égard du maître du Kremlin que son prédécesseur Donald Trump. « Au début de la conversation, je lui ai dit: ‘Je vous connais et vous me connaissez, si j’en viens à la conclusion que vous avez fait cela, soyez prêt’ pour les conséquences, a-t-il rapporté, sans préciser s’il faisait allusion aux ingérences ou aux autres faits reprochés côté américain à Moscou, notamment l’empoisonnement de l’opposant russe Alexeï Navalny puis son incarcération.Qualifier Vladimir Poutine de “tueur” et menacer de le “faire payer” est une “attaque” contre la Russie, a dénoncé mercredi un haut responsable russe après les propos en ce sens du président américain Joe Biden.
“C’est de l’hystérie due à de l’impuissance. Poutine est notre président et une attaque contre lui, c’est une attaque contre notre pays”, a écrit sur son compte Telegram Viatcheslav Volodine, le président de la chambre basse du Parlement et proche du président russe. “Avec ses déclarations, Biden a insulté les citoyens de notre pays”, a ajouté celui qui fut le numéro 2 l’administration présidentielle russe entre 2011 et 2016.
Il s’agit de la première réaction d’un responsable russe de haut rang après l’entretien accordé à la chaîne de télévision américaine ABC dans lequel M. Biden a dit penser que son homologue était “un tueur” et a prévenu qu’il “en paierait les conséquences”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *