Loading...

Marche du M2D à Sédhiou : Les responsables appellent à préserver les infrastructures

Pour défendre la démocratie, les partis de l’opposition ont marché ce mercredi matin dans les principales artères de Sédhiou. Une marche pacifique bien encadrée par les forces de l’ordre dont le professionnalisme a été magnifié par les responsables de la marche.
Au chapitre des recommandations, Sadibou Djiba, le coordonnateur régional du parti Pastef a invité les manifestants du vendredi noir dernier à bien vouloir sauvegarder le peu d’infrastructures dont dispose la région. « Nous sommes une région naissante qui commence à compter ses infrastructures. Prière de les préserver pour le bien des populations » a-t-il exhorté.
Toutefois, il a demandé aux jeunes de veiller à l’avenir de la démocratie dans la région en s’érigeant en sentinelles pour défendre les libertés individuelles et collectives. « Quand le peuple dit non, c’est non » a-t-il réitéré ajoutant que l’autorité a compris que pour qu’il y ait la stabilité, il faut permettre au peuple de s’exprimer.
C’est dans ce sillage que le Front départemental pour la démocratie et l’Etat de droit exige la démission du ministre de la Justice, de l’Intérieur et du procureur de la République. Le front est aussi revenu, pour les cautionner, sur les 9 mesures de Sonko, gage de stabilité et de paix sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *