Loading...

Mafia des certificats de nationalité : Un membre présumé de Daesh parmi les bénéficiaires

Nouveau rebondissement dans le scandale des certificats de nationalité qui avait éclaboussé la Direction des affaires civiles et du sceau du ministère de la Justice.

Une affaire dans laquelle un agent chargé de la délivrance des extraits de décrets de naturalisation vendait la nationalité sénégalaise à un million Fcfa à des Libano-syriens.

Abdoul Ahad Agne, archiviste au service des affaires civiles et du sceau, cerveau présumé du scandale, a pris la fuite.

D’après les informations du quotidien Libération, le deal a été découvert par l’officier d’état civil du centre de Grand-Dakar, Mamadou Diop.
Selon le journal, Ahmad Alhomsi, alias Abu Omar al Sinighali, membre présumé de Dash était parmi les bénéficiaires.

Il a discrètement cueilli par la Division des investigations (DIC) après le signalement d’une agence étrangère et l’appui de la direction du renseignement national.

Le mis en cause a bénéficié des papiers sénégalais via Faoud Chaouy arrêté en 2020 par la Section de Recherches de la gendarmerie.

Depuis 2013, il vivait à Dakar, où il tenait une pâtisserie, avec un passeport et une carte nationale d’identité obtenu sur la base d’un faux certificat de nationalité.

Une information judiciaire est ouverte contre lui pour activités terroristes, apologie du terrorisme, faux et usage de faux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *