Loading...

Lille champion, Monaco reste sur le podium, Nantes barragiste

Vainqueur à Angers, Lille est sacré champion pour la quatrième fois de son histoire. Monaco est en Ligue des champions, Nantes en barrages.
La Ligue 1 rendait son verdict ce dimanche soir avec une 38e journée lors de laquelle se jouait en particulier le titre de champions de France. Dans la lutte à distance, c’est le LOSC qui avait la main avec un point d’avance sur le PSG.
Et les Dogues n’auront guère tremblé, puisque ce sont tout simplement eux qui ont inscrit le tout premier but du multiplex sur la pelouse d’Angers par l’intermédiaire de Jonathan David, parfaitement servi plein axe par Renato Sanches.
Avant de parfaitement gérer leur affaire, doublant la mise juste avant la pause sur un penalty obtenu par le Canadien pour une sortie en retard de Bernardoni et transformé par Burak Yilmaz.
Malgré la réduction du score de Fulgini dans les arrêts de jeu, les Dogues s’offrent leur quatrième titre de champions de France après 1946, 1954 et 2011 (1-2). Magnifique conclusion d’une superbe saison dans le Nord.
Monaco conserve sa place sur le podium
Dans la lutte pour l’Europe, le suspense a en revanche été présent jusqu’au bout. En déplacement à Lens, Monaco devait l’emporter pour s’assurer de rester sur le podium. Les hommes de Kovac, dominateurs, ont clairement manqué d’efficacité, à l’image d’un Wissam Ben Yedder malheureux (0-0).
 Mais heureusement pour le club de la Principauté, Lyon n’a pas su l’emporter face à Nice. Devant au score à deux reprises, les Gones se sont faits retourner en seconde période. Toko Ekambi avait pourtant parfaitement lancé les siens, avant l’égalisation de Dolberg validée après de longues minutes par la vidéo.

Malgré le doublé de l’ancien de Villarreal, ce sont les Aiglons qui l’emportent finalement grâce à un pétard de Kamara puis un but de Saliba peu avant l’heure de jeu (2-3). Les Rhôdaniens devront se contenter de l’Europa League la saison prochaine.
Marseille en Europa League, Rennes en Conference League
Pour les autres places européennes, pas de mauvaise surprise pour l’OM. Tenus en échec à Metz après une fin de match totalement folle (penalties de Boulaya et Milik), les hommes de Sampaoli valident malgré tout leur cinquième place, synonyme de qualification en Ligue Europa (1-1).
Derrière, Rennes chipe la sixième place et la qualification en Conference League à Lens grâce à sa victoire sur Nîmes (2-0). Guirassy puis Bourigeaud d’une superbe frappe de l’entrée de la surface ont offert cette victoire précieuse aux protégés de Bruno Génésio.
Nantes barragiste, Lorient, Brest et Strasbourg sauvés
Enfin, dernier enjeu de la soirée et pas des moindres : le maintien. Ils étaient quatre à vouloir éviter à tout prix la place de barragiste, alors que Nîmes et Dijon avaient déjà rendu les armes avant cette dernière journée. Dans la confrontation directe entre Strasbourg et Lorient, ce sont les Alsaciens qui avaient pris les devant grâce à Diallo, avant que les Merlus ne recollent grâce au jeune Chalobah en début de seconde période (1-1). Un résultat qui sauve les deux équipes, tout comme Brest, battu par le PSG sur un corner contré de Di Maria et un but de Mbappé en contre, alors que les Bretons prenaient tous les risques pour revenir (0-2). Mais heureusement pour eux, Nantes n’est pas parvenu à parachever sa folle remontée. Menés sur un but de Laborde suite à un penalty de Delort repoussé, les Canaris sont dans un premier temps revenus grâce à Kolo Muani. Mais après le but de Delort à un quart d’heure du terme, le penalty accordé à Coco a été annulé par la VAR, condamnant le FCN à un barrage périlleux contre Toulouse, jeudi et dimanche prochain (1-2).
Dans les derniers matchs de la soirée, Dijon est allé sauver l’honneur sur la pelouse de Geoffroy Guichard grâce à Kamara (0-1), tandis qu’Adli et Kwateng ont permis à Bordeaux de renverser Reims à Delaune après l’ouverture du score d’El Bilal Touré (1-2).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *