Loading...

«Insurrection» au Capitole : les critiques des politiques dépassent les rangs démocrates

Au cours d’un meeting improvisé devant la Maison Blanche ce mercredi 6 janvier 2021, Donald Trump s’est adressé une nouvelle fois à ses troupes pour revendiquer sa victoire aux élections de novembre dernier. Il dénonce toujours ces fameuses « fraudes massives » et a demandé à ses partisans de se rendre au capitole dans la foulée. En effet, le Congrès s’y réunissait pour certifier la victoire de Joe Biden avant son investiture le 20 janvier prochain.

Mais le rassemblement a mal tourné et de nombreux manifestants pro-Trump sont parvenus à entrer dans le bâtiment. La session en cours a donc été stoppée en urgence. Face à cette intrusion inédite, des responsables politiques (démocrates et républicains) ont incité ces personnes à quitter les lieux. Après de longues minutes, Donald Trump a dans une courte vidéo demandé à son tour à ses partisans de « rester pacifiques » et de partir.

À l’heure actuelle, nous savons qu’une femme est décédée par balle et que trois autres personnes ont perdu la vie dans le secteur de la colline du capitole (les autorités ne précisent pas les circonstances de ces trois autres décès). La Garde nationale a été déployée et un couvre-feu dès 18h00 a été décrété par le maire de Washington.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *